Grâce à la participation active et constante des patients et au travail remarquable des attachés de recherche clinique, l'année 2018 a vu paraitre les premiers résultats de l'étude CKD-REIN  dont la presse a fait écho. Ils soulignent le poids de la maladie rénale chronique et identifient plusieurs priorités pour préserver la santé des reins et améliorer la transition vers la dialyse ou la greffe lorsque les reins ne fonctionnent plus.

Prévenir les poussées d'insuffisance rénale aiguë chaque fois qu'elles peuvent être évitées en est une de première importance. Informer, préparer, et impliquer les patients dans le choix du traitement de suppléance au bon moment en est une autre. Sans oublier ces symptômes, tels que les démangeaisons, qui gâchent la vie au quotidien.

L'année 2018 est aussi celle du lancement du projet PROTEOMARK, le 1er utilisant la biobanque.

Pour plus de détail sur ces résultats et sur les projets en cours voir le quatrième numéro de la Newsletter

Depuis 2013, l’étude CKD-REIN examine la prise en charge de la maladie rénale chronique (MRC) et le devenir des participants de la cohorte aux moyens de questionnaires complétés par les participants eux-mêmes, les attachés
de recherche clinique et les néphrologues.

Aujourd’hui, elle permet de décrire, pour la première fois en France, l’expérience du traitement conservateur au stade avancé de la MRC, du point de vue des patients et des néphrologues, et le poids des hospitalisations dans cette maladie.

L’étude pointe également l’importance de l’adaptation des prescriptions de médicaments chez les personnes avec une MRC.

En 2017, une étude inédite a été lancée auprès des proches des patients.

Pour plus de détail sur ces résultats et sur les projets en cours voir le troisième numéro de la Newsletter

C’est maintenant facile sur ce tout nouveau site d’information que l’équipe de coordination de l’étude a le plaisir de lancer. Les patients y trouveront des informations sur les différents aspects de leur participation et les réponses à leurs questions. Les scientifiques pourront suivre l’avancée des travaux et les modalités d’accès aux données. Enfin, les industriels verront tout l’intérêt d’engager un partenariat avec CKD-REIN. Cet espace d’information et de valorisation sera présenté au 17ème congrès de la Société Francophone de Dialyse et de la Société de Néphrologie du 29 septembre au 2 octobre 2015 ainsi que les premiers résultats de CKD-REIN. Au total, quatre communications au programme scientifique de ce congrès ! plus de détails sur http://www.nephro2015.fr

Pour compléter ce site, une newsletter est également proposée pour tous les acteurs de l’étude qu’ils soient patients ou professionnels de santé. Voir le premier numéro

L’étude CKD-REIN initiée en 2013, a accompli sa première phase : plus de 3000 patients atteints de maladie rénale chronique et plus de 200 néphrologues ont accepté de participer à cette grande cohorte nationale qui sera suivie pendant 5 ans.

L’année 2016 est celle des premiers enseignements de l’étude présentés le 7 octobre au congrès de la Société Francophone de Néphrologie, Dialyse et Transplantation au cours d'une session entièrement consacrée à la cohorte.

CKD-REIN est aussi un outil unique pour explorer de nouvelles pistes scientifiques telle que le rôle du microbiote intestinal dans la maladie rénale chronique lancée cette année.

Pour plus de détail sur le projet microbiote et les premiers enseignements de l'étude voir le deuxième numéro de la Newsletter